baja portalegre,rallyeraidpassion.com
reulta,classement,video,phot,baja,portalegre,rallyeraidpassion.com

Une Baja Portalegre sous le signe du déluge

Auto

Luttant pour remporter la Coupe du Monde FIA ​​des Bajas, Bernhard Ten Brinke a été le plus fort et a remporté la Baja Portalegre 500. Dans une édition marquée par des conditions très difficiles, le pilote Toyota Hilux a assuré le triomphe dans l'ultime secteur sélectif. Guillaume De Mévius rêvait toujours de la possibilité de gagner avec un SSV, mais a dû se contenter de la deuxième place, à 1m17.1s. En bas du podium se trouvait un autre candidat à la victoire de la Coupe du monde, Vladimir Vasilyev. Le Russe a concédé 1'20,3 à Ten Brinke.

La 34e édition de Baja Portalegre sera marquée par les conditions uniques dans lesquelles elle s'est déroulée. La pandémie a conduit l'Automóvel Club de Portugal à prendre des mesures très exigeantes pour que la course puisse aller sur les pistes de l'Alto Alentejo. Les conditions météorologiques instables, en particulier, le premier jour de la compétition, ont créé un contexte similaire à celui des éditions qui ont contribué à ce qu'elle devienne la reine du TT national.

C'est dans ce scénario que les concurrents de la Coupe du Monde FIA ​​Bajas et du Championnat TT Portugal sont entrés en compétition. Au départ, et sous la pluie abondante, Vladimir Vasilyev a signé le meilleur temps. Le premier secteur sélectif était court et servait essentiellement à définir l'ordre dans lequel les premiers sortiraient en piste dans le secteur de l'après-midi.

Là, les conditions se sont dégradées et seuls neuf concurrents ont réussi à parcourir les 75 kilomètres entre Ponte de Sor et Cabeço de Vide. La montée soudaine du lit des ruisseaux a contraint l'organisation à interrompre la course et la plupart ont fini par emprunter le parcours secondaire.

Pour la deuxième étape, et en raison de la météo, l'organisation a dû réorganiser la course. Au lieu de deux secteurs, l'un avec 170 et l'autre avec 180 kilomètres, les concurrents n'ont parcouru que 80 kilomètres.

De Mévius a aligné de superbes performances mais  Ten Brinke a tenu un rythme trop élévé afin de remporté cette baja.

Bernhard ten Brinke raconte sa course :

"Je suis très satisfait. Ce n'était pas un week-end facile, c'était même très difficile en particulier le premier jour beaucoup d'eau, des ruisseaux très profonds. Nous avons survécu à cette étape. La deuxième étape, bien que raccourcie, était technique et très agréable. Nous avons agi rapidement pour remporter la victoire".

Bien qu'il n'ait pas pu défendre la première place, De Mévius a clôturé la course en seconde position. Vladimir Vasilyev sur sa Mini complète le podium.  

A noté la belle course de Ricardo Porém sur sa Borgward qui malheureusement a du abandonné sur casse moteur.

Classement :
1. Bernhard ten Brinke (NLD)/Tom Colsoul (BEL) Toyota Hilux Overdrive, 2hrs 18min 11sec
2. Guillaume de Mevius (BEL)/Martijn Wydaeghe (BEL) Can-Am Maverick X3 (T3), 2hrs 19min 28sec
3. Vladimir Vasilyev (RUS)/Dmitry Tsyro (RUS) MINI Cooper Countryman, 2h 19min 31sec
4. Aron Domzala (POL)/Maciej Marton (POL) Can-Am Maverick X3 (T4), 2hrs 21min 01sec
5. Vasily Gryazin (RUS)/Oleg Uperenko (LTV) SRT Can-Am Maverick X3 (T3), 2hrs 22min 06sec
6. Alejandro Martins (PRT)/ José Marques (PRT) MINI John Cooper Works Rally, 2h 27min 03sec
7. Laurent Poletti (FRA)/Cyril Debet (FRA) Can-Am Maverick X3 (T3), 2hrs 32min 00sec
8. Alexander Ré (PRT)/Pedro Ré (PRT) Can-Am Maverick X3 (T4), 2hrs 35min 01sec
9. Luis Recuenco (ESP)/Sergio Jimenez (ESP) MINI John Cooper Works Rally, 2h 36min 22sec
10. Victor Conceição (PRT)/Valeria Geo (BRA) MINI All4 Racing, 2h 37min 14sec...
15. Jesus Calleja (ESP)/Eduardo Corbato (ESP) Toyota Hilux Overdrive, 2hrs 41min 30sec...

SSV

De Mevius et Domzala sortent vainqueurs des classements SSV des T3 et T4.

Le jeune pilote belge Guillaume de Mevius a connu un week-end époustouflant et a même mené l'épreuve sur son Can-Am South Racing.  Il termine tout de même à une magnifique seconde place au classement général derrière Bernhard Ten Brinke et premier en T3.

Aron Domżala et Maciej Marton ont mené leur Can-Am South Racing Monster Energy à la victoire en catégorie FIA T4 devant un très bon Alexander Ré. Le Néerlandais Kees Koolen prend la troième place.

Scott Abraham, le manager de l'équipe South Racing Can-Am, a déclaré :

"C'était un grand rallye pour l'équipe Can-Am Monster Energy. Aron et Maciej continuent de prendre plus d'expérience sur leur SSV afin d'être au top pour le Dakar. Nous pouvons maintenant nous concentrer sur Ha'il (Arabie Saoudite) dans quatre semaines. Ce fut un résultat phénoménal pour Guillaume et Martijn. Dès le Prologue, ils ont vécu une course parfaite. C'est un pilote à surveiller pour l'avenir, c'est certain. Je suis vraiment heureux des autres résultats de l'équipe South Racing, composée d'Alexander Ré, Kees Koolen, Saleh Al-Saif et Gualter Barros. Ils ont tous terminé l'épreuve, un taux de 100% de finition dans ces conditions épouvantables montre la fiabilité du South Racing Can-Am. Le bonus supplémentaire pour nous a été la deuxième place au classement général pour le South Racing Can-Am et la quatrième place pour le Monster Energy. "

Autre performance celle du Can-Am du team MMP (Guillaume Micouleau) qui termine sur le podium en T3 avec Laurent Polettti et Cyril Debet. Un duo de grand talent que nous souhaiterions voir plus souvent.

Classement T4 :
1. Aron Domzala (POL)/Maciej Marton (POL) Monster Energy Can-Am Maverick X3, 2hrs 21min 01sec
2. Alexander Ré (PRT)/Pedro Ré (PRT) South Racing Can-Am Maverick X3, 2hrs 35min 01sec
3. Kees Koolen (NLD)/Miriam Pol (NLD) South Racing Can-Am Maverick X3, 2hrs 40min 08sec

Classement T3 :
1. Guillaume de Mevius (BEL)/Martijn Wydaeghe (BEL) South Racing Can-Am Maverick X3, 2hr 19min 28sec
2. Vasily Gryazin (RUS)/Oleg Uperenko (LTV) SRT Can-Am Maverick X3, 2hrs 22min 06sec
3. Laurent Poletti (FRA)/Cyril Debet (FRA) Can-Am Maverick X3, 2hrs 32min 00sec
4. Ghislain de Mevius (BEL)/Joahn Jalet (BEL) Intercepteur Yamaha, 2hrs 47min 54sec,
5.Saleh Al-Saif (SAU)/Omar Al-Lahim (SAU) South Racing Can-Am Maverick X3, 2hrs 50min 01sec
6. Victor Grasa Royo (ESP)/Manuel Dominguez (ESP) Can-Am Maverick X3, 2h 51min 04sec
7. Bernd Hoffmann (DEU)/Juan Carlos Carignani (ESP) Can-Am Maverick X3, 2hra 51min 43sec
8. Gualter Barros (PRT)/Francisco Esperto (PRT) South Racing Can-Am Maverick X3, 2h 51min 54sec

Neil Perkins,

Moto

Hero MotoSports Team Rally, remporte la BAJA Portalegre Rally 500.

Sebastian Buhler a remporté la victoire du même coup la Coupe du monde FIM des BAJA 2020.

L'équipe avait d'autant plus de raisons de se réjouir parce que Joaquim Rodrigues prend la seconde place de la baja.

Maintenant, tous les regards se tournent vers l'Arabie Saoudite où le Dakar 2021 doit se dérouler du 3 au 15 janvier 2021.

Wolfgang Fischer, manager du Hero MotoSports Team Rally raconte leur course :

"Nous sommes tous heureux de courir à nouveau et les deux derniers mois ont été riches en enseignements pour nous. La victoire en Coupe du monde FIM est une grande récompense pour tout le travail que l'équipe a accompli et nous la dédions à notre ami et héros Paulo. Il ne nous reste plus que quelques semaines pour expédier tout le matériel au Dakar. "

Joaquim Rodrigues, pilote, Hero MotoSports Team Rally : "C'était très amusant de courir dans toute cette eau et boue. Nous sommes très heureux d'avoir obtenu ce résultat pour l'équipe et aussi de la façon dont la moto s'est comportée. C'était une bonne course pour tout tester et pour motiver toute l'équipe. Nous n'avons pas eu beaucoup de temps pour nous préparer cette année, mais en peu de temps, nous avons beaucoup progressé et nous sommes tous heureux de la façon dont nous nous sommes préparés pour le Dakar."

Sebastian Buhler, pilote, rallye de l'équipe Hero MotoSports : "Il a beaucoup plu hier, ils ont donc dû raccourcir l'étape aujourd'hui. La piste d'aujourd'hui était sablonneuse et même avec les pluies et les trous, c'était assez agréable à rouler. La moto que nous avons testée ici s'est très bien comportée. Même avec ces conditions humides, elle était très facile à conduire. Merci à mon équipe d'avoir fait tout ce travail. Dans l'ensemble, je pense que c'était une très bonne course et je suis très heureux de l'avoir remportée pour Hero MotoSports."

Classement Baja Portalegre 500 :
1. Sebastian Buhler, Rallye de l'équipe Hero MotoSports, 1h 55m 16s
2. Joaquim Rodrigues, Rallye de l'équipe Hero MotoSports, +1m 14s
3. Bruno Santos, Team Can-Am Off Road, +5m 16s
4. Salvador Vargas, JB Racing, +8m 47s
5. David Megre, Vitoria Fc, +9m 27s

Classement Coupe du monde FIM des bajas 2020 :
1. Sebastian Buhler, Rallye de l'équipe Hero MotoSports, 50 points
2. Micael Simao, KTM Exc F 450, 29 Points
3. Maciek Giemza, Husqvarna Fe 450, 29 Points
4. Tomas De Gavardo, KTM Exc F, 22 points
5. Joaquim Rodrigues, Rallye de l'équipe Hero MotoSports, 20 points

© 2020 by Open WorldWide

Tous droits réservés/Todos los derechos reservados

facebook,rallyeraidpassion.com